Le club très privé du T&E

Traveldoo compte parmi une poignée d’entreprises à proposer un programme Travel & Expense complet depuis plusieurs années. Si l’arrivée de nouveaux concurrents (dont le dernier acteur majeur Amadeus, avec le rachat de la solution cytric) intimide parfois, elle rassure également sur un point : nous avons fait le bon choix en misant sur la gestion T&E. Néanmoins, le club reste plutôt fermé. Si, en plus, vous tournez le dos à Concur, l’IBM de notre ère en quelque sorte (au passage, personne ne s’est jamais fait licencier pour avoir osé choisir IBM), très peu de choix s’offre à vous. Pourquoi donc ?

Pour trouver une partie de la réponse, intéressons-nous à la concurrence, tant sur le marché des voyages que des notes de frais. Le secteur de la gestion des notes de frais est desservi par un panel élargi d’entreprises, nouvelles ou établies de longue date, qui s’appuient le plus souvent sur la technologie mobile pour accéder rapidement au marché et sur une offre minimaliste adaptée aux attentes des mobinautes. Le fait que le système soit relativement « contenu » est par ailleurs un atout. Les solutions d’intégration concernent l’importation de données de fournisseurs ou leur exportation vers des systèmes ERP. Mais la plupart des étapes du cycle de gestion d’une note de frais s’exécutent dans un même système.

Une approche qui contraste avec les technologies de réservation de voyages où chaque déplacement nécessite de s’intégrer et d’interagir avec plusieurs fournisseurs de contenu, plates-formes de gestion des réservations, compagnies ferroviaires, transporteurs low-cost, centrales hôtelières, etc. Autrement dit, se doter d’un système de gestion efficace est autrement plus complexe pour les voyages que les notes de frais.

Si l’on ajoute à cela les problématiques de localisation posées par l’éclatement géographique des entreprises, cela nous donne une vision encore plus claire de la difficulté de cibler directement le marché T&E. Par ailleurs, toute entreprise qui souhaite travailler avec les clients les plus prestigieux et les plus lucratifs se doit de satisfaire des gestionnaires de voyages et des acheteurs soucieux de mettre en place des stratégies et des processus de maîtrise des dépenses extrêmement sophistiqués.

Tel est l’état des lieux actuel du marché T&E mondial. Il faudra du temps pour réussir à rattraper ceux qui, comme nous, progressent depuis dix ans voire plus, et cela explique pourquoi très peu de start-up s’attaquent à ce marché.

Partager sur

Recent Posts

Inscrivez-vous à la TraveldooNews

Pour connaître les dernières news du voyage d'affaires et des frais professionnels

Félicitations ! Vous êtes maintenant inscrit à notre Newsletter !

Subscribe toTraveldooNews

Receive the latest Business Travel and Expense news !

Congratulation! You are now registered to our newsletter!

Cet objet magique qui rend tout gratuitDesigner pour évoluericon sendNEWSLETTER