Directive DSP2: une bonne nouvelle pour le voyage d’affaires

A peine sorties de la mise en application du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) en mai 2018, les entreprises sont déjà contraintes de s’organiser pour répondre à la nouvelle Directive sur les Services de Paiement (PSD2). Son entrée en vigueur en septembre de cette année suscite quelques inquiétudes et surtout beaucoup d’interrogations. Allons-nous vivre chaque année au rythme de la mise en application d’une nouvelle réglementation ?

Voici quelques éléments pour y voir plus clair sur ce sujet d’actualité.

DSP2 est la nouvelle version de la Directive sur les Services de Paiement de 2009 dont les objectifs sont de stimuler la concurrence sur le continent européen, d’améliorer la qualité des services et au final, de protéger les consommateurs.

Nous ne le savons pas, mais DSP2 est déjà en vigueur depuis janvier 2018 pour permettre aux citoyens européens de bénéficier de services de paiements moins chers, plus sûrs et plus innovants. En terme clair, il n’est plus permis d’appliquer une surfacturation en cas de paiement par carte de débit ou de crédit, que ce soit en ligne ou dans un magasin. Dans le même esprit, la franchise en cas de paiements frauduleux a été abaissée pour le porteur de la carte de 150 à 50 euros.

D’autres dispositions ne seront effectives qu’à partir de septembre 2019 dont une majeure concerne plus directement le secteur du voyage d’affaires puisqu’il s’agit de l’authentification du client au moment d’effectuer un paiement par carte. La Directive PSD2 prévoit qu’il faudra au moins deux facteurs d’identification du porteur de carte (code, mot de passe, appareil à disposition, donnée biométrique…) pour effectuer un paiement en ligne supérieur à 30 euros.

Ce nouveau seuil abaissé s’applique à tout type d’achat et tout particulièrement lors de la réservation d’une chambre d’hôtel ou d’un billet de train ou d’avion.

En résumé, l’entrée en vigueur de RGPD a pour but de protéger les données personnelles des consommateurs, DSP2 est un moyen de renforcer la protection des paiements en sécurisant les transactions financières. Cette Directive est vue comme une nouvelle contrainte car elle impose des adaptations techniques à l’ensemble des acteurs du e-commerce dans le but de sécuriser les flux lors d’un achat en ligne.

Les moyens de paiement sont au cœur du modèle économique du voyage d’affaires au regard des enjeux financiers liés à la forte croissance des transactions réalisées chaque jour.

Dans ce contexte, les instances européennes jouent leur rôle en matière de protection des données et de sécurisation des transactions dans l’intérêt des consommateurs européens.

 

Glossaire

DSP2 ou PSD2 en anglais = Directive européenne sur les Services de paiement 2ème version (DSP2) ou Payment Services Directive 2 en anglais. C’est une directive européenne qui fait suite à PSD1, une première directive qui a jeté en 2010 les bases d’un marché européen uniforme pour les paiements : SEPA (Single Euro Payment Area).

Authentification forte ou à deux facteurs = combine l’utilisation de deux éléments parmi les trois catégories : quelque chose que l’on sait (mot de passe, code PIN), quelque chose que l’on possède (ordinateur, téléphone mobile) et quelque chose que l’on est (empreinte digitale, rétine, voix).

 

Pour en savoir plus :

Partager sur

Recent Posts

Inscrivez-vous à la TraveldooNews

Pour connaître les dernières news du voyage d'affaires et des frais professionnels

Félicitations ! Vous êtes maintenant inscrit à notre Newsletter !

Subscribe toTraveldooNews

Receive the latest Business Travel and Expense news !

Congratulation! You are now registered to our newsletter!

blockchainicon sendNEWSLETTER