Les bénéfices de la blockchain pour l’écosystème du voyage d’affaires

Depuis plusieurs années, les acteurs du voyage d’affaires réfléchissent à la façon dont les cryptomonnaies pourraient trouver une place dans leur écosystème. Plusieurs compagnies aériennes ont commencé à vendre des billets en Bitcoins, ce fut aussi le cas de grands agrégateurs comme Expedia, mais outre le volet communication sur l’innovation, ces initiatives allaient dans l’ordre des choses alors que de plus en plus d’internautes détenaient un portefeuille de cryptomonnaies. Néanmoins, la très forte volatilité du Bitcoin et plus largement la chute des cours de nombreuses cryptomonnaies ont rendu ces nouveaux moyens de paiement bien trop incertains. D’autre part, dans ces premières expérimentations, les cryptomonnaies n’apportaient fondamentalement rien de nouveau. Il ne s’agissait que d’une monnaie de plus à gérer pour le vendeur.

 

Au-delà des cryptomonnaies, le secteur du voyage a beaucoup à gagner avec la blockchain

L’industrie du voyage doit bien évidemment suivre l’évolution de l’adoption des cryptomonnaies par la société, mais ce qui me semble bien plus porteur d’innovation pour l’avenir de notre secteur, c’est le déploiement de la blockchain dans le voyage d’affaires. Cette technologie est particulièrement intéressante dans un contexte B2B car elle offre une visibilité totale. Si on se place dans une démarche prospective, avec une blockchain les entreprises disposeront d’un outil qui représentera un grand pas en avant dans la continuité entre la réservation, le voyage lui-même et la gestion des frais engagés par les collaborateurs. Aujourd’hui, le voyageur qui n’a pas de carte affaires doit régler ses dépenses avec sa carte bleue, puis se faire rembourser par son employeur. Une blockchain dédiée permettrait à l’entreprise de virtualiser l’ensemble des paiements, fiabiliser et sécuriser les transactions et bien évidemment offrir une traçabilité totale sur le coût global du voyage.

 

La Blockchain est la prochaine étape dans le traitement des notes de frais

Dans ce domaine bien précis du traitement de la note de frais, la blockchain peut être perçue comme la prochaine étape après la généralisation des usages mobiles qui est en train de s’opérer depuis quelques mois. Géolocalisation, reconnaissance vocale, OCR…  ces nouveaux usages se développent très rapidement aujourd’hui et le paiement par cryptomonnaies irait dans cette logique de centralisation des usages sur le mobile.

Récemment, les acteurs se sont entendus en termes de normalisation des données, de protocoles transactionnels pour mettre en place le NDC (New Distribution Capability), nouvelle norme issue de l’IATA et qui permettra aux compagnies aériennes de faire évoluer très rapidement les offres qu’elles commercialisent sur les GDS. Tout le secteur est impacté et il n’est pas possible de mettre en place une nouvelle technologie ou une nouvelle norme de façon isolée. Je suis certain que le secteur doit entreprendre une démarche unifiée afin d’adopter la blockchain, aller vers une blockchain de consortium plutôt que de multiplier les blockchains privées ou limitées à un métier uniquement. Une telle blockchain ne pourra véritablement exister qu’à partir du moment où elle est supportée et mise en place dans l’ensemble de l’écosystème voyage.  L’heure est aux négociations pour que la blockchain prenne son essor dans tout l’écosystème du voyage d’affaires.

Partager sur

Recent Posts

Inscrivez-vous à la TraveldooNews

Pour connaître les dernières news du voyage d'affaires et des frais professionnels

Félicitations ! Vous êtes maintenant inscrit à notre Newsletter !

Subscribe toTraveldooNews

Receive the latest Business Travel and Expense news !

Congratulation! You are now registered to our newsletter!

Mobileicon sendNEWSLETTER