Les voyages d’affaires seront-ils remplacés par la visioconférence?

Avec la généralisation des confinements liés à la crise sanitaire au niveau mondial, les solutions de visioconférence n’ont jamais été autant sous le feu des projecteurs. Pour autant, elles n’ont pas attendu les ravages du Covid19 pour connaître un essor important. A tel point que des interrogations naissent sur la possibilité de remplacer certains voyages d’affaires par ces nouvelles opportunités synonymes de gains de temps et d’argent.

Le virtuel est-il une alternative aux voyages d’affaires ?

En effet, les échanges à distance séduisent un nombre croissant d’organisations, dans un contexte où les voyages d’affaires sont régulièrement critiqués en raison de leur impact environnemental. Ces derniers jouent pourtant un rôle central dans les développement et l’activité commerciale des entreprises. A l’occasion du dernier salon IFTM, l’une des conférences posait d’ailleurs clairement la question : « le meeting virtuel devient-il une alternative au voyage d’affaires ? »

Avec des échanges facilités grâce à des innovations et des outils technologiques toujours plus robustes et fiables, l’option a de quoi séduire de nombreux décideurs : les déplacements professionnels représentent le troisième poste de coûts dans les entreprises après les ressources humaines et l’immobilier. La possibilité de réduire la fatigue et le stress des salariés liés aux voyages, la cohérence avec les politiques RSE ainsi que la diminution des impacts environnementaux jouent également en faveur de cette alternative.

Soigner les relations humaines : une des étapes clés de son développement

Mais en dépit de ces arguments attractifs, les rapports physiques restent largement plébiscités. Selon une étude d el’agence Egencia menée récemment par la Harvard Business Review, seuls 30 % des dirigeants interrogés ne considèrent pas que les voyages d’affaires présentent de la valeur ajoutée. Ils sont même 89 % à estimer que les rencontres en face à face doivent être privilégier dans plusieurs cas de figure cruciaux. La rencontre avec un nouveau client fait partie de ces situations pour 89 % des décideurs, tout comme la meilleure compréhension des consommateurs, qui oblige à un déplacement physique pour 82 % des interrogés, ainsi que la négociation des contrats (71 %).

Une majorité de répondants considère par ailleurs qu’une rencontre en face à face doit être privilégiée dans le cadre de l’initiation d’une discussion de fusion et d’acquisition, mais aussi pour identifier de nouvelles opportunités professionnelles et piloter d’importants projets à l’international. Au-delà du choix entre le meeting virtuel et le voyage d’affaires, bon nombre d’experts mentionnent que les deux options ne répondent pas aux mêmes besoins.

Prise en exemple à l’occasion de la conférence du salon IFTM, une société spécialisée dans les services de cloud computing, s’est largement tourné vers les solutions de travail collaboratif à distance depuis 2017 dans le but de limiter les déplacements professionnels non essentiels. Mais les voyages d’affaires restent essentiels, comme l’a rappelé l’un des dirigeants : « notre entreprise continue de se développer rapidement, et bien sûr, nous continuons malgré tout à organiser de nombreux déplacements qui restent souvent indispensables. Il s’agit simplement d’avoir une nouvelle approche du voyage d’affaires. »

A l’heure où les déplacements sont très fortement réduits voire prohibés pour la majorité, les solutions virtuelles se sont imposées à nous et prennent le pas sur nos habitudes, mais fort est de constater que l’humain garde une place centrale indéniable au sein des négociations d’affaires.

Partager sur

Recent Posts

Inscrivez-vous à la TraveldooNews

Pour connaître les dernières news du voyage d'affaires et des frais professionnels

Félicitations ! Vous êtes maintenant inscrit à notre Newsletter !

Subscribe toTraveldooNews

Receive the latest Business Travel and Expense news !

Congratulation! You are now registered to our newsletter!

ROI voyages d'affairesvoyage d'affaires essentielicon sendNEWSLETTER