Top 5 des nouvelles destinations du voyage d’affaires

New-York figure une nouvelle fois sur la haute marche du podium au classement des destinations du voyage d’affaires, selon le classement publié par BCD Travel pour l’année 2017. Si on se limite au périmètre européen, c’est Londres qui occupe la première place. Là encore, sans surprise.

Mais derrière ces deux métropoles qui caracolent en tête des classements, plusieurs nouvelles villes s’installent parmi les destinations les plus connues. En fonction des organisations qui établissent les classements, les rangs qu’elles occupent changent quelque peu. Mais une chose est sûre, ces dernières semblent désormais implantées durablement dans le peloton de tête. Zoom sur quelques éléments essentiels à connaître si vous vous rendez sur ces territoires en forte croissance :

  – Dubaï. L’émirat devrait compter d’ici 2020 environ 80 000 chambres d’hôtels. Les nombreux projets de diversification de l’économie, les politiques de zones franches et les secteurs émergents conduisent de plus en plus de professionnels du monde entier vers ce petit Etat. A titre d’exemple, la zone franche du port de Jebel Ali, dont la capacité dépasse 15 millions de conteneurs par an, abrite plus de 6 000 entreprises, majoritairement étrangères. Dubaï se situe désormais dans le peloton de tête des pays où il est le plus facile de faire des affaires. Les nouvelles technologies, le développement durable et le secteur médical sont les nouveaux domaines à fort potentiel à l’origine de nombreux déplacements d’affaires.

  – Pékin. La capitale chinoise, qui ne cesse de s’étendre, est bien sûr le symbole du formidable essor économique de la Chine et de la consommation locale. Cette évolution se traduit par un engouement fort à l’égard de nombreux produits occidentaux, source de rapprochements internationaux. Certains secteurs d’activité comme l’éco-business recèlent un fort potentiel et forment des nouveaux relais de croissance autour desquelles les coopérations sino-européennes s’accroissent. En conséquence, les initiatives autour de l’événementiel à Pékin se multiplient. Shanghai et la capitale se sont d’ailleurs rapprochés sur le marché du MICE, pour mieux jouer sur la complémentarité des deux mégalopoles.

  – Istanbul. La Turquie, et en particulier la région d’Istanbul, concentrent peut-être le marché le plus prometteur aux portes de l’Union européenne. Malgré des incertitudes politiques qui traversent les années, les investisseurs étrangers ne boudent pas les lieux. Bien au contraire. Sur la rive européenne stambouliote, les grands noms de l’économie occidentale, de Sanofi à Danone en passant par Michelin ou Roche, sont toujours plus nombreux. Les coopérations étrangères se multiplient comme dans le domaine automobile, où la demande locale est en forte croissance. Le nouveau WOW Istanbul Hotels & Convention Centre et sa capacité d’accueil de 6 500 personnes témoigne de la hausse constante de la fréquentation.

  – Singapour. Si cette cité-Etat voit son attractivité monter en flèche, c’est grâce à des mutations importantes dans plusieurs domaines. Elle est devenue une place financière de premier ordre, devançant désormais Hong-Kong, selon le think-tank londonien Z/Yen. Singapour se tourne massivement vers les solutions innovantes relatives à la ville du futur (énergies durables, mobilité intelligente, sécurité informatique…). La stabilité et la sécurité sont les grandes forces de cette puissance asiatique singulière. Des critères évidemment précieux pour les investisseurs étrangers.

  – Bangkok. Plus d’un spécialiste assure que la Thaïlande est aujourd’hui en passe de sortir par le haut de son statut de pays émergents. Auréolée d’une croissance économique soutenue depuis de longues années et d’une chute vertigineuse du taux de pauvreté, elle profite d’une image et d’une stabilité accrue qui attirent de nombreux investisseurs étrangers. Bangkok, ville tentaculaire en pleine modernisation, est sur le devant de la scène et forme une vitrine nationale, à l’image des vastes projets menés aux quatre coins du pays. Si les développements dans le secteur de l’énergie ou du commerce justifient l’arrivée de nombreux voyageurs d’affaires, depuis quelques années, l’essor des projets high-tech fait désormais décoller les visites business en provenance des quatre coins du monde.

Partager sur

Recent Posts

Inscrivez-vous à la TraveldooNews

Pour connaître les dernières news du voyage d'affaires et des frais professionnels

Félicitations ! Vous êtes maintenant inscrit à notre Newsletter !

Subscribe toTraveldooNews

Receive the latest Business Travel and Expense news !

Congratulation! You are now registered to our newsletter!

l’intelligence artificielle dans le Business Travel7 bons plans pour des voyages d’affaires malins !icon sendNEWSLETTER