Voyager plus pour travailler mieux !

2018 a été une année faste pour les voyages d’affaires et le tourisme en général. Les voyages d’affaires ont connu une croissance forte avec, « pour la première fois depuis cinq ans, une croissance supérieure à la moyenne 2017 dans 15 des 20 meilleurs marchés de voyage d’affaires dans le monde. En Europe occidentale, les voyageurs d’affaires ont généré des dépenses s’élevant à 310 milliards de dollars, soit pour la France une augmentation de 3,9 % par rapport à 2016 » cf. notre article sur  La croissance mondiale du marché du voyages d’affaires. Tendance identique du côté du tourisme dont la croissance a deux ans d’avance par rapport aux prévisions. En effet l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) indique que 1,4 milliard de personnes se sont rendues l’an dernier dans un pays étranger, avec au moins une nuit sur place. Un chiffre qui représente une croissance de 6 % sur un an, soit la deuxième meilleure progression depuis 2010 et bien plus que la croissance économique mondiale de 3,7 %. L’OMT avait prévu que ce seuil serait atteint en 2020 seulement.

En toute logique, cette hausse se répercute aussi sur le trafic aérien, qui avec 4,3 milliards de passagers a augmenté de 6,1% par rapport à 2017 selon l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI)[1]. Sans parler des excellents chiffres des compagnies aériennes qui ont dégagé des résultats d’exploitation d’environ 57 milliards de dollars américains (49,6 milliards d’euros) et une marge opérationnelle de 7% du chiffre d’affaires en 2018.[2] American Airlines, Alaska Air, JetBlue et Southwest, quatre des leaders du marché outre-Atlantique, ont publié des résultats supérieurs aux attentes, pour le quatrième trimestre 2018[3]. Si on ajoute à cela le fait que les voyages sont facilités par l’IA qui révolutionne l’expérience des voyageurs avant et après le voyage (préparation du voyage, assistants vocaux qui permettent de se faire comprendre instantanément dans n’importe quelle langue, gestion des notes de frais largement simplifiée…), alors tout va pour le mieux dans le secteur du travel.

Pourtant ce qui nous réjouit le plus chez Traveldoo c’est le fait que ces voyages permettent un resserrement des liens sociaux et contribuent aussi, pour les voyages d’affaires, au bien-être au travail. En augmentant la cohésion d’équipe, les voyages d’affaires – et pas seulement les séminaires – sont bien plus un investissement qu’un coût. Le voyage d’affaires n’est plus seulement un outil de travail mais une philosophie de vie t de travailler, une manière de donner du sens au travail et une expérience forte aux collaborateurs.  Ce qui, à une période de tension du marché du travail est une bonne nouvelle pour les entreprises qui permettent à leurs collaborateurs de voyager !

[1] http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2019/01/01/20002-20190101ARTFIG00036-le-trafic-aerien-2018-a-moins-progresse-que-d-habitude.php

[2] Ibid

[3] https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/0600574661828-les-compagnies-aeriennes-americaines-vont-augmenter-leurs-tarifs-2239142.php

 

Partager sur

Recent Posts

Inscrivez-vous à la TraveldooNews

Pour connaître les dernières news du voyage d'affaires et des frais professionnels

Félicitations ! Vous êtes maintenant inscrit à notre Newsletter !

Subscribe toTraveldooNews

Receive the latest Business Travel and Expense news !

Congratulation! You are now registered to our newsletter!

voyage d'affairesicon sendNEWSLETTER